UN DU NORMANDIE-NIÉMEN

Product image 1UN DU NORMANDIE-NIÉMEN
Product image 2UN DU NORMANDIE-NIÉMEN
Product image 3UN DU NORMANDIE-NIÉMEN
Product image 4UN DU NORMANDIE-NIÉMEN
Product image 5UN DU NORMANDIE-NIÉMEN
Au cours de l’hiver 1943-1944, un nouveau contingent d’aviateurs français arriva à Moscou. Il venait renforcer l’escadrille Normandie, décimée par une longue suite de combats, de victoires et de sacrifices.

Caractéristiques

Format 14,5 X 20,5 X 3 cm
Nbr. de pages 316
Finition Broché
Particularités Jaquette
Année d’édition 1950
Langue Français
Auteur Roger Sauvage
Editeur André Martel

Description

Auteur: 
Roger Sauvage naît le dans le quartier de Ménilmontant, à Paris, orphelin de son père martiniquais, tué au chemin des Dames. Très jeune il est passionné d'aviation, découvre l'aviation légère et le vol à voile, et en 1935 s'engage dans l'armée de l'air. Il fait son apprentissage sur les bases aériennes de Tours et surtout d'Angers. Début mars 1938, il est affecté à Strasbourg, au groupe aérien d’observation 553, où il vole sur Mureaux 115. Puis, à sa demande, il rejoint au printemps suivant la base aérienne 112 de Reims, pour y intégrer l'escadrille SPA 67 du groupe de chasse I/5, unité en cours de transformation sur chasseur Curtiss H.75. En avril 1940 son chasseur bimoteur Potez 631, est abattu par quatre Hawker Hurricane britanniques qui le confondent avec un Messerschmitt 110. Le 18 mai, il repart au combat sur son Potez 631 et participe à la destruction de l'un des Heinkel 111 qui viennent de bombarder le terrain d'Esbly près de Meaux. Un mois plus tard il détruit un Dornier 17 à Tours. Après l'armistice et à la dissolution de l'escadrille, il est affecté quelques mois sur la base de Nîmes, puis en Afrique du Nord. Pendant plus de deux ans les vols sont quasiment impossibles, à l'exception du vol à voile que Roger redécouvre à l'occasion d'un stage. Après le débarquement anglo-américain de novembre 1942,l'armée de l'air d'Afrique du Nord est peu à peu rééquipée par les alliés, et Roger Sauvage souhaite reprendre le combat. Le 30 septembre 1943 il est reçu par l'adjudant Feldzer alias « Constantin », chargé discrètement de recruter des pilotes désireux de se battre. Celui-ci lui laisse le choix :soit opter pour l'Angleterre et la Royal Air Force ou se distinguent Pierre Closterman, René Mouchotte, Christian Martell ; soit rejoindre la Russie où se battent sous l'étiquette Normandie une poignée de Français libres : Albert Littolff, Jean Tulasne, Albert Preziosi. Il choisit la Russie, le plus dur à tout point de vue. Outre les difficiles conditions de vie, les pertes atteignent 75 %. Le 31 décembre 1943, il arrive à Moscou. Du 6 janvier 1944 au 25 mai entraînement et exercices sur Yakovlev 3, 7 et 9. À partir du 25 mai 1944 il participe aux offensives sur Vitebsk, Orcha, la Bérézina, Minsk, le Niémen et la Prusse-Orientale (poches de Königsberg et du Samland) sans discontinuer jusqu'au 8 mai 1945. Lors de diverses missions (escorte de bombardiers, soutien et mitraillage au sol, attaque de DCA, chasse, interception...) il descend 14 avions allemands (parfois à plus de 100 km à l'intérieur des lignes ennemies).Le 15 juin 1945 il embarque sur son Yak 3 à destination de Paris, (via Elbing, Potsdam, Prague Stuttgart et Saint-Dizier) où il arrive le 20 juin. Il quitte l'escadrille Normandie-Niemen en avril 1947, mais reste dans l'Armée de l'Air. Il est nommé capitaine en avril 1950 et est rayé des cadres en janvier 1968.

Résumé:
Au cours de l’hiver 1943-1944, un nouveau contingent d’aviateurs français arriva à Moscou. Il venait renforcer l’escadrille Normandie, décimée par une longue suite de combats, de victoires et de sacrifices. Parmi ces jeunes pilotes, tous volontaires, se trouvait Roger Sauvage, un grand garçon mince et rieur, métis antillais au teint basané et à l’accent parisien, pilote de classe qui avait déjà prouvé sa valeur en abattant deux avions ennemis durant la campagne de 1940. Les quatre escadrilles du Normandie-Niemen furent engagées sans cesse au cours de l’offensive russe qui aboutit à la prise de Berlin.
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique