PHOTO : Vue du Concorde F - BVFD ( 211 ) d'Air France

Prix régulier 35,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Concorde F - BVFD - 1977 - Neuf
Ceci est un cliché plutôt rare du Concorde F - BVFD ( 211 ) d'Air France, appareil qui vola de 1970 à 1982 ( 5 814 heures de vol ).

Caractéristiques

Particularité Impression sur un papier fabriqué par Kodak
État Neuf
Année
1977
Format 22.175 x 22.375 cm
Photographe
Inconnu

Description

Aujourd'hui, nous vous proposons cette vue aérienne du Concorde F - BVFD ( 211 ) d'Air France. Malheureusement, nous ne savons pas où ce cliché a été pris. De ce fait, nous ne pouvons communiquer de plus amples détails à ce sujet. Néanmoins, voici le résumé de sa carrière opérationnelle... et de sa triste fin :

 

Le F - BVFD ( 211 ) effectua son vol inaugural le 10 février 1977 et fut livré, à Air France, le 26 mars de la même année. Il fut endommagé lors d'un atterrissage trop rude à Dakar ( Sénégal, taux de descente de 14 pieds par seconde au lieu des 10 habituels ), le 28 novembre 1977. Cet " accident " abîma la roulette et le cône de queue, une paupière de réacteur et endommagea sérieusement la cellule. Il fut réparé mais les modifications effectuées entraînèrent une forte surconsommation de carburant. Cet appareil porta aussi l'immatriculation N - 94FD lors de son exploitation par la compagnie aérienne Braniff International ( 1928 - 1982, 1984 - 1989 ). Il effectua des vols sur le territoire américain ( Dallas <--> New York ) entre le 12 janvier 1979 et le 1er juin 1980, où ses capacités supersoniques n'étaient pas utilisées. Il effectua son dernier vol le 27 mai 1982.

 

Retiré du service après seulement 5 814 heures de vol, il fut ensuite utilisé comme source de pièces de rechange, notamment le poste de pilotage qui servit à alimenter le 214 ( G - BOAG ) en pièces détachées. Le nez a été vendu aux enchères à un riche collectionneur américain pour la somme de 300 000 francs français ( environ  46 000 euros ). Son entreposage à l'extérieur contribua, par la suite, à sa dégradation et il fut démantelé en 1994. Seule la section centrale - un morceau de fuselage de 6 mètres de long - existe encore à Dugny ( près du Bourget, Seine - Saint - Denis, France ), mais est malheureusement à l'abandon et n'est pas accessible au public.

 

( source : Wikipédia )

À PROPOS DE CET AUTEUR
Inconnu


Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique