PHOTO : SEPECAT Jaguar A ( A20, 7 - H ) de l'Escadrille SPA 77 " Croix de Jérusalem " ( Escadron de Chasse 1 / 7 " Provence ", Armée de l'Air )

Prix régulier 35,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Jaguar A - Années 1970 - Occasion, très bon état
Ceci est un cliché qui présente une vue du profil droit du SEPECAT Jaguar A ( A20, 7 - H ) de l'Escadrille SPA 77 " Croix de Jérusalem " ( Escadron de Chasse 1 / 7 " Provence " ).

Caractéristiques

Particularités Impression sur un papier fabriqué par Kodak, Coin inférieur gauche légèrement décollé, Cachet de la 42 ESC RECCE BAF ( en néerlandais, français et anglais )
État Occasion, très bon état
Année
Années 1970
Langue(s) Néerlandais ( Belgique ), Français, Anglais
Format 22.275 x 22.5 cm
Studio 42 ESC RECCE BAF - M.F.P.U. ( Fr. )

Description

Aujourd'hui, nous vous proposons ce cliché du SEPECAT Jaguar A ( A20, 7 - H ) de l'Escadrille SPA 77 " Croix de Jérusalem " ( Escadron de Chasse 1 / 7 " Provence ", Armée de l'Air ).

 

Au début des années 1960, la France et le Royaume - Uni sont tous les deux à la recherche d'un avion d'entraînement avec des capacités d'attaque au sol. Bien que les cahiers des charges respectifs soient différents, les besoins sont cependant rapprochés et un premier protocole d'accord, entre les deux pays, est signé au mois de mars 1964. Le projet 121A, proposé par Breguet, est retenu en 1965. Un an plus tard, le constructeur aéronautique français fonde, avec British Aircraft Corporation ( B.A.C. ), la coentreprise SEPECAT chargée de concevoir, puis de fabriquer en série, le futur avion.

 

Le 27 juin 1967, à la demande du gouvernement français, la Société des Avions Marcel Dassault rachète Breguet Aviation et doit prendre en charge le programme Jaguar. Le prototype du monoplace d'attaque pour la France, le Jaguar A, sort des chaînes de montage le 23 mars 1969, et effectue son premier vol d'essai six jours plus tard. Le premier appareil de série, quant à lui, est prêt à la fin de 1971.

 

Le 31 mai 1972, l'appareil entre en service au sein de l'Armée de l'Air. Le Jaguar se voit confier les missions suivantes :

 

  • attaque au sol classique à l'aide d'une panoplie de bombes, roquettes, etc...
  • attaque de précision avec des armes guidées laser ( missile AS - 30L, bombes guidées laser ).
  • frappe nucléaire tactique avec la bombe AN - 524.
  • attaque anti - radar avec le missile AS - 37 Martel.
  • guerre électronique avec des pods externes CT 51 de brouillage.

 

En rôle secondaire, il peut également effectuer des missions de reconnaissance ( avec un pod ventral RP 36P contenant 3 caméras ) et de chasse à moyenne / basse altitude. En 1973, l'Escadron de Chasse 1 / 7 " Provence " est la première unité à passer sur SEPECAT Jaguar, et s'installe sur la base aérienne 113 Saint - Dizier - Robinson ( Haute - Marne, France ). Si la mission principale du 1 / 7 est la frappe nucléaire, en 1993, elle change du tout au tout pour passer à l'assaut conventionnel.

 

Les Jaguar du 1 / 7 sont engagés lors de missions de combat, notamment en Mauritanie ( 1978 ), au Tchad ( années 1980 ), lors de la guerre du Golfe ( 1990 - 1991 ) puis en Bosnie - Herzégovine ( années 1990 ). Au mois de juillet 2005, après 32 années de bons et loyaux services, les Jaguar partent à la retraite, remplacés par les Rafale.

 

( sources : Wikipédia, www.escadrilles.org, aeromil-yf.pagesperso-orange.fr )

À PROPOS DE CET AUTEUR
42 ESC RECCE BAF - M.F.P.U. ( Fr. )

La biographie sera bientôt disponible.

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique