FRAIS D'EXPÉDITION OFFERTS à partir de 100 euros de commande avec le code 4M8104NVS9AX

LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE

Product image 1LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE
Product image 2LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE
Product image 3LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE
Product image 4LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE
Product image 5LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE
Product image 6LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE
Product image 7LA MARINE VOLANTE LE DUEL AVION — NAVIRE COMMENCE

Prix régulier 49,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Disponible au point d'enlèvement
Au 30, rue de l’enseignement 1000 Bruxelles chez Pascal Karp Watches Expertise tous les jours entre 10:00 et 19:00 sauf le dimanche.
 Transfert bancaire
René Maine aborde avec "Le duel avion-marine commence " la période qui, de la fin de la Première Guerre mondiale à la défaite de la France, va voir s’amorcer une transformation radicale de la conception des forces maritimes [...]

Caractéristiques

Finitions Broché cousu
État Occasion très bon état
Nb. de pages 663
Année d'édition 1981
Langue Français
Format 15 x 20 x 2 cm
Auteur Maine René
Editeur Éditions maritimes et d'outre-mer

Description

Après l’histoire de la marine à rames et à voiles (tome 1), de la marine à vapeur (tome 2), René Maine aborde avec "Le duel avion-marine commence " la période qui, de la fin de la Première Guerre mondiale à la défaite de la France, va voir s’amorcer une transformation radicale de la conception des forces maritimes et de leur utilisation. Pendant vingt ans de fausse paix, l’Allemagne de Hitler prépare son réarmement en marge de tous les accords.

Le cuirassé atteint alors son apogée, mais l’avion, dont Clément Ader avait déjà prévu l’utilisation maritime, entame de timides débuts. Parallèlement au développement de l’hydravion, le porte-avions est inauguré par le jeune américain Eugène Ely dès 1910 et, sous une forme ou une autre, en mission de reconnaissance ou d’attaque, l’avion interviendra dès le début des hostilités.

 

Quelles sont alors les forces en présence ? Grande-Bretagne, États-Unis, France d’un côté, Japon, Italie, Allemagne de l’autre. Que valent elles ? Quelle est leur avance technique, en particulier dans les nouvelles aides électroniques que sont le radar et l’asdic ? Parallèlement 30 000 navires marchands, dont la prestigieuse Normandie montre l’apogée, vont jouer un rôle capital dans le soutien de l’effort de guerre des Britanniques puis des Russes.

 

Quatre épisodes marqueront cette période des hostilités : le torpillage de l’Athénia, la poursuite et la mort du Graf Spee, la déconcertante campagne de Norvège et finalement le miracle de Dunkerque. La Grande-Bretagne se retrouve alors seule face aux puissances de l’axe. C’est toujours avec le même souci de la précision historique et la même vivacité dans le récit, placé ainsi à la portée de tous, que René Maine aborde cette nouvelle période de l’histoire maritime.

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique