Mon avion et moi : Ma vie depuis mon enfance jusqu'au lendemain de ma traversée

Product image 1Mon avion et moi : Ma vie depuis mon enfance jusqu'au lendemain de ma traversée
Product image 2Mon avion et moi : Ma vie depuis mon enfance jusqu'au lendemain de ma traversée
Product image 3Mon avion et moi : Ma vie depuis mon enfance jusqu'au lendemain de ma traversée
Product image 4Mon avion et moi : Ma vie depuis mon enfance jusqu'au lendemain de ma traversée

Prix régulier 60,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Ce formidable livre, traduit à l'attention des lecteurs francophones, est l'autobiographie d'un des plus célèbres aviateurs américains : Charles Lindbergh.

Caractéristiques

Finition Broché collé
Particularités Notes manuscrites
État Bon
Nb. de pages 282
Année d'édition 1927
Langue Français
Traduction Traduit par Léon LEMONNIER
Format 12 x 19 x 2 cm
Auteur Charles Lindbergh
Editeur ERNEST FLAMMARION, ÉDITEUR

Description

PRÉFACE

 

Lorsque Jeanne d'Arc couronna son Roi à Reims, elle devint immortelle. Lorsque La Fayette risqua tout ce qu'il possédait pour aider les Américains dans leur lutte, il inscrivit son nom à jamais sur un vaste continent. ( … ) … nous ne parlerions pas d'eux avec tant de respect aujourd'hui, si leurs motifs avaient été moins purs ou s'ils avaient un instant pensé à eux - mêmes ou à leur place dans l'histoire. Il en fut ainsi de Lindbergh ; et tous les éloges qu'on lui a accordés, au jugement sévère de l'histoire, il les a mérités.

 

( ... ) Car cet homme était nécessaire ; et lorsqu'il vint, ce fut à un moment qui semblait exactement choisi d'avance. La France avait besoin de lui, l'Amérique avait besoin de lui ; et si son arrivée avait été simplement le triomphe d'une grande aventure, l'influence de son acte n'aurait pas été plus loin que n'ont été d'autres grandes entreprises sportives et commerciales.

 

( ... ) La France pressa Charles Lindbergh sur son coeur à cause de ce qu'il était, et à cause de ce qu'elle savait qu'il représentait. Son petit avion devint le centre de la plus grande conférence qui ait jamais été réunie entre deux nations ; car à l'ombre de ses ailes, cent cinquante millions de Français et d'Américains se sont rencontrés en un accord généreux.

 

( ... ) La façon dont Lindbergh s'est conduit ici ne fut que la continuation de son vol. Il partit sans autre but que d'arriver, il resta sans autre désir de servir. Il ne rechercha rien, on lui offrit tout. Il ne commit pas la moindre faute dans aucun acte ou dans aucune parole ; et il se dressa, parmi les clameurs des foules, comme la personnification même du jeune Américain sans peur, généreux, cultivé, que rien n'a gâté, que rien ne peut gâté. ( ... ) Quand on lui envoya un contrat d'un million de dollars, il câbla en réponse : " Il faut vous rappeler que cette expédition n'a pas été organisée pour l'argent, mais pour faire progresser l'aviation. "

 

L'aviation était son métier, son gagne - pain, mais l'amour en brûlait en lui avec une fière passion ; et maintenant que sa renommée lui donne de plus vastes moyens de se rendre utile, il a annoncé qu'il se consacrait de tout son cœur au progrès de l'aéronautique. Son premier pas dans cette direction, c'est la publication de ce livre ; et personne ne peut douter que l'influence n'en soit d'une valeur considérable pour faire avancer la conquête de l'air par l'homme. ( ... )

Myron T. Herrick.

 

Ambassade des États - Unis

Paris le 16 juin 1927.

À PROPOS DE CET AUTEUR
Charles Lindbergh

Charles Augustus Lindbergh ( 4 février 1902 - 26 août 1974 ) vit le jour Detroit ( Michigan, États - Unis ). Il passa la majeure partie de son enfance à Little Falls ( Minnesota ) et Washington, D.C. Dès le plus jeune âge, Charles A. Lindbergh affichait un intérêt pour la mécanique du transport motorisé, incluant l'automobile Saxon Six familial, et plus tard, sa moto Excelsior. 


Au moment où il débuta au collège comme étudiant en ingénierie mécanique, il devint aussi fasciné par le vol, bien qu'il " n'avait jamais été assez proche d'un avion pour le toucher ". Après avoir abandonné le collège au mois de février 1922, Charles Lindbergh s'inscrivit à l'École de Pilotage de la Nebraska Aircraft Corporation à Lincoln, et vola pour la première fois le 9 avril, comme passager d'un biplan biplace d'entraînement Lincoln Standard " Tourabout ", piloté par Otto Timm ( 1893 - 1978 ). Son premier vol en solo vint au mois de mai 1923, à Souther Field ( Americus, Géorgie ). 


Après s'être engagé au sein du United States Army Air Service, Charles A. Lindbergh fut diplômé premier en tout de sa classe au mois de mars 1925, gagnant ainsi ses ailes de pilote de l'Armée et une nomination comme sous - lieutenant dans l'Air Service Reserve Corps. Au mois d'octobre 1925, il fut embaûché par la Robertson Aircraft Corporation ( R.A.C. ) pour, premièrement, concevoir, et puis servir comme chef - pilote pour la nouvellement désignée Route Aéropostale sous Contrat de 278 miles ( 447 km ) pour fournir un service entre St. Louis ( Missouri ) and Chicago ( Illinois ). 


Bien que volant toujours comme pilote de l'Aéropostale, Charles A. Lindbergh prit part au premier vol transatlantique réussi New York - Paris. Pilotant le Spirit of St. Louis, il décolla de Roosevelt Field ( Long Island ) le 20 mai 1927, et atterrit, avec succès, sur l'aérodrome du Bourget ( France ), le lendemain. Charles A. Lindbergh reçut une adulation sans précédent après son vol historique. 


À la requête de l'Armée américaine, Charles A. Lindbergh voyagea, à de nombreuses reprises, en Allemagne nazie ( entre 1936 et 1938 ) pour évaluer l'aviation allemande. En 1938, il entreprit, également, une étude de l'aviation en Union Soviétique. Fin 1940, Charles A. Lindbergh devint porte - parole du non - interventionniste America First Committee ( une organisation antiguerre utilisant une réthorique antisémite et pro - fasciste ). À cause de ses voyages en Allemagne nazie, combinés avec sa croyance en l'eugénisme, Charles A. Lindbergh fut suspecté d'être un sympathisant nazi. 


En 1943, il rejoint United Aircraft en tant que consultant en ingénierie et, plus tard, fut envoyé sur le Théâtre d'Extrême - Orient. Durant ses six mois dans le Pacifique, en 1944, Charles A. Lindbergh prit part aux raids de chasseur - bombardiers sur les positions japonaises, effectuant 50 missions de combat ( en tant que civil ). Le 28 juillet, il réussit à abattre un avion d'observation japonais. 


Vers la fin de la guerre, il retourna en Europe et devint impliqué dans l'exfiltration de scientifiques nazis. Après la guerre, Charles A. Lindbergh fit le tour des camps de concentration nazis et, plus tard, écrivit qu'il était dégoûté et furieux. 


Plus tard dans la vie, il fut lourdement impliqué dans les mouvements de conservation, et fut profondément préoccupé à propos des impacts négatifs des nouvelles technologies sur le monde environnemental et les peuples autochtones. 


( source : Wikipédia )

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique