LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE

Product image 1LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE
Product image 2LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE
Product image 3LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE
Product image 4LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE
Product image 5LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE
Product image 6LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE
Product image 7LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE
Product image 8LES SOUCOUPES VOLANTES : UN DOSSIER SÉRIEUX SUR UNE AFFAIRE TROUBLANTE

Prix régulier 50,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Ce petit ouvrage est le N° 46, une publication hors - série de la revue bimestrielle HISTORIA. Ledit ouvrage traite du sujet des O.V.N.I.

Caractéristiques

Format 24 x 16 x 1 cm
Nbr. de pages 128
Finition Reliure collée
Année d’édition 1976
Langue Français
Etat du livre Un petit peu abîmé
Auteur Collectif d’auteurs

Description

Magazine d'aviation
Avouons - le, les ’ soucoupes volantes ’ sont de ces choses dont, il y a peu, on n'eût pas parlé dans une revue sérieuse, sinon pour plaisanter et pour ramener tous les témoignages à des hallucinations, à une psychose collective, à des mystifications ou à des interprétations erronées de phénomènes explicables. Une telle attitude a bien évolué. Certes, la majortité des hommes de science continue à condamner l'’ ufologie ’ ( de U.F.O., traduction anglaise de O.V.N.I., Objets Volants Non Identifiés ) au même titre que l'astrologie ou la chiromancie, refusant d'accorder la moindre valeur aux témoignages, aussi nombreux et concordant soient - ils. ( ... ) 90 % de ceux qui se sont ainsi penchés sur la question admettent maintenant la réalité des O.V.N.I. ou, au minimum, l'existence d'un phénomène troublant. 
( ... ) Ce numéro est conçu avec cette ouverture d'esprit qu'exige l'examen d'un problème aussi extraordinaire qui intéresse une revue historique aussi bien qu'une revue scientifique, dans la mesure où les manifestations d'O.V.N.I. sont une vieille histoire et où la prise en considération du phénomène est passée depuis 30 par des étapes qui valent d'être contées.
Extraits de l'éditorial de François - Xavier de Vivie,
rédacteur en chef.
Un petit bout d'Histoire…
La revue Historia est créée par un ancien libraire devenu éditeur, Jules Tallandier, qui lance en 1908 le magazine Lisez - moi ( composé de récits d'aventures ) et son pendant littéraire : Lisez - moi bleu. Au mois de décembre 1909 paraît le Lisez - moi historique sous - titré Historia. Le magazine cesse de paraître de 1937 à 1945. Maurice Dumoncel, président des éditions Tallandier et petit - fils de Jules Tallandier, relance en 1946 le magazine illustré Lisez - moi Historia, ’ la revue vivante du passé ’.
En janvier 1955, le magazine prend son titre actuel. Leader des magazines de vulgarisation historique d'après - guerre, la revue tire à près de 300.000 exemplaires dans les années 1960 avant de voir son succès décliner. En 1994, Historia et Historama fusionnent en une seule revue tirée à 120.000 exemplaires. La revue publie des articles et des dossiers auxquels participent des historiens connus. Les dossiers sont approfondis dans un bimestriel thématique.
En 1999, le groupe Le Point ( propriété de Francois Pinault via sa holding financière personnelle Artémis ) rachète les éditions Tallandier, éditeur de la revue Historia. Les éditions Tallandier sont ensuite fragmentées. La branche presse est conservée au sein du groupe Sophia Publications du Point. En 2014, François Pinault cède Sophia Publications à Maurice Szafran ( ancien président de Marianne ), Thierry Verret ( ancien PDG du groupe France agricole ) et Gilles Gramat ( associé du fonds Pragma Capital ).
Au mois de juin 2016, le groupe Perdriel ( propriétaire de Challenges et de Sciences et Avenir ) rachète la société Sophia Publications, éditrice de La Recherche, L'Histoire, Historia et Le Magazine littéraire. En 50 ans, les ventes d'Historia ont été divisées par 6, passant de 300.000 exemplaires mensuels dans les années 1960 à 50.000 exemplaires en 2016, subissant l'érosion commune à l'ensemble de la presse écrite française. Le 13 décembre 2017, le groupe Renault annonce qu'il acquiert 40 % des parts de Sophia Publications, afin de fournir des contenus aux utilisateurs des véhicules connectés de la marque.
( source : Wikipédia )
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique