Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique

Product image 1Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique
Product image 2Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique
Product image 3Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique
Product image 4Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique
Product image 5Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique
Product image 6Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique
Product image 7Les chemins du ciel, récit de la Première Aviatrice Brevetée en Belgique

Prix régulier 100,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Disponible au point d'enlèvement
Au 30, rue de l’enseignement 1000 Bruxelles chez Pascal Karp Watches Expertise tous les jours entre 10:00 et 19:00 sauf le dimanche.
 Transfert bancaire
Cet ouvrage est tiré du « Carnet de Vol » d'une jeune fille belge, hôtesse de l'air et pilote. Tous les faits relatés sont rigoureusement authentiques. Il en est de même pour les personnages qui ont réellement existé.

Caractéristiques

Finition Broché collé
Particularités Notes manuscrites
État Occasion état neuf
Nb. de pages 380
Langue Français
Format 15 x 21 x 2 cm
Auteur Cécile Heems

Description

Cet ouvrage est tiré du « Carnet de Vol » d'une jeune fille belge, hôtesse de l'air et pilote. Tous les faits relatés sont rigoureusement authentiques. Il en est de même pour les  personnages qui ont réellement existé.  C'est avec simplicité que l'auteur dédie ces pages, qui furent écrites  avec une certaine nostalgie, tout d'abord à son moniteur, Henri De Boeck, à tous ceux qui ont partagé les moments difficiles lors des voyages, et à ceux et à celles qui rêvent d'avoir des ailes.

 

Uittreksel uit het artikel https://www.bjornanseeuw.be/nieuws/vliegenierster-cecile-heems-wordt-geeerd-in-het-oostendse-straatbeeld

Het is niet zonder moeite dat ze daarin slaagt. Haar lange en moeilijke weg naar het behalen van een beroepsbrevet beschreef ze in het boek ‘Les Chemins du ciel’ (‘de wegen van de lucht’). Om het nodige geld te kunnen verdienen voor haar opleiding als piloot, werd Cécile airhostess. In april 1946 maakt zij deel uit van de eerste naoorlogse promotie van hostesses voor Sabena. Vervolgens doorkruiste ze de hele wereld met verschillende Belgische luchtvaartmaatschappijen en bouwde ze een loopbaan uit in het Belgisch Leger.

 

Avant-propos 

A l'heure où les femmes sont capables de piloter des Boeing, peut-être vous demandez-vous : « pourquoi parler encore de celles qui n'avaient que des « Piper-Cub », « Aéronca », « Auster », ou autres avions légers à piloter ? 

N'est-il pas bon de regarder quelquefois en arrière afin de savoir comment tout a commencé ? 

Les jeunes filles d'aujourd'hui ont, enfin, la chance de pouvoir entreprendre une carrière dans l'aviation commerciale ou militaire si cela les attire. Mais, celles qui étaient là « avant », celles qui ont ouvert la voie, comment ont-elles fait ? 

Cela n'a certes pas été facile pour les premières aviatrices qui devaient ou voulaient gagner leur vie en volant, et surtout en Belgique. Elles ont dû consentir de lourds sacrifices et, bien souvent n'avaient l'occasion de faire des vols rémunérés que « sporadiquement » et ce, généralement durant la belle saison, ce qui impliquait donc un autre métier pour l'hiver, à moins d'être fortunées, comme certaines mais peu d'entre elles. 

Ce sont néanmoins ces jeunes filles-là qui ont montré le chemin et peut-être aussi qui ont ouvert les yeux aux dirigeants des compagnies aériennes, à qui il a fallu le temps pour comprendre que le sexe n'avait rien à voir avec les qualités d'un(e) pilote. 

Si déjà vous avez lu l'histoire de l'une ou l'autre d'entre elles (car elles ont écrit leur vie), alors vous pouvez comparer l'aviation des années 46/47 à celles des années 80, qui étaient bien différentes. En 35 ans, les choses ont heureusement évolué dans le domaine de l'accession...

 

À PROPOS DE CET AUTEUR
Cécile Heems


Cécile est née à Ostende le 12 janvier 1925 et comme nous le précisons dans l’article VTB : 

«Ce n’est pas tout à fait par hasard qu’elle est devenue aviatrice ».  


Très jeune, son père, officier de marine, l’amène au champ d’aviation de Steene près d’Ostende, et c’est sans doute là que la graine est semée. Mais en Belgique, à cette époque, les femmes ne sont pas admises dans l’aviation, même civile. Alors, durant la deuxième guerre mondiale, âgée de 16 ans, elle s’évade et veut rejoindre l’Angleterre dans l’intention de se faire engager auprès des « Air Transport Auxiliary » (organisme qui recrutait des femmes pilotes pour faire des convoyages). Cécile à seize ans. La prison l’attend au bout de la route qui se termine à la frontière espagnole. Après six mois d’emprisonnement, Cécile Heems est de retour en  Belgique en 1942 Lire la suite sur https://www.vieillestiges.be/files/articles/C%c3%a9cileHeemsFR.pdf

https://www.vieillestiges.be/files/articles/C%c3%a9cileHeemsNL.pdf

https://www.bjornanseeuw.be/nieuws/vliegenierster-cecile-heems-wordt-geeerd-in-het-oostendse-straatbeeld

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique