L'AÉRONAUTIQUE, REVUE MENSUELLE ILLUSTRÉE ( 11ème Année - N° 125 )

Product image 1L'AÉRONAUTIQUE, REVUE MENSUELLE ILLUSTRÉE ( 11ème Année - N° 125 )
Product image 2L'AÉRONAUTIQUE, REVUE MENSUELLE ILLUSTRÉE ( 11ème Année - N° 125 )
Product image 3L'AÉRONAUTIQUE, REVUE MENSUELLE ILLUSTRÉE ( 11ème Année - N° 125 )
Product image 4L'AÉRONAUTIQUE, REVUE MENSUELLE ILLUSTRÉE ( 11ème Année - N° 125 )
Product image 5L'AÉRONAUTIQUE, REVUE MENSUELLE ILLUSTRÉE ( 11ème Année - N° 125 )

Prix régulier 30,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Disponible au point d'enlèvement
Au 30, rue de l’enseignement 1000 Bruxelles chez Pascal Karp Watches Expertise tous les jours entre 10:00 et 19:00 sauf le dimanche.
 Transfert bancaire
34 pages - 1929 - Occasion, état acceptable
Contenant des photographies et des graphiques, ceci est le N° 125 de l'Aéronautique, la revue mensuelle illustrée ( octobre 1929 ).

Caractéristiques

Finitions Finition toile, Agrafé
Particularités Première édition, Hors - texte, Exemplaire numéroté ( N° 125 ), Édition originale ( E.O. ou éd.or ), Livre truffé, Couverture déchirée sur les deux tiers de la tranche et sur la partie supérieure du verso
État Occasion, état acceptable
Nb. de pages 34
Année d'édition 1929
Langue(s) Français
Collection / Série L'AÉRONAUTIQUE
Format 25 x 32 x 0.28 cm
Auteur Collectif d’auteurs
Éditeur Imprimerie GAUTHIER - VILLARS & Cie

Description

L'AÉRONAUTIQUE                                                                                                    Octobre 1929. N° 125

 

Commentaires sur la Coupe Schneider

 

On trouvera dans cette page, en un premier graphique, le résumé des performances établies au cours de la Coupe Schneider et des tentatives subséquentes de record, ainsi que la comparaison de ces vitesses avec celles qu'avait permises la technique de 1927. D'autre part le tableau ci - dessous rend sensible - pour les vainqueurs de la Coupe en 1926, 1927 et 1929 - l'évolution des caractéristiques, absolues et relatives, par l'examen desquelles on a coutume de juger les appareils. Le Supermarine S. - 6 vainqueur cette année marque, par rapport au S. - 5 de Venise, un gain de vitesse de seize pour cent ; pour obtenir ce résultat, il a fallu lui donner une puissance motrice accrue de près de cent pour cent et faire passer la charge alaire de I35 à I60ᵏᵍ environ par mètre carré. Dans ces conditions, et alors que l'appareil en vol normal se comportait admirablement, 35 à 45 secondes ( contre 20 à 25 secondes au Lido ) étaient d'abord nécessaires au décollage proprement dit ; ensuite, alors qu'en 1927 le pilote avait l'appareil en mains dès que l'hydravion avait définitivement quitté l'eau, on a constaté cette année d'assez inquiétantes secondes de flottement où l'appareil - cabré et ondulant sur sa trajectoire - échappait visiblement encore au contrôle de l'homme, qui attendait. ( ... )

 

Extrait de la page n° 322.

À PROPOS DE CET AUTEUR
Collectif d’auteurs


Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique