LA VIE HÉROÏQUE DE JEAN DU PLESSIS

Product image 1LA VIE HÉROÏQUE DE JEAN DU PLESSIS
Product image 2LA VIE HÉROÏQUE DE JEAN DU PLESSIS
Product image 3LA VIE HÉROÏQUE DE JEAN DU PLESSIS
Product image 4LA VIE HÉROÏQUE DE JEAN DU PLESSIS
Product image 5LA VIE HÉROÏQUE DE JEAN DU PLESSIS
Product image 6LA VIE HÉROÏQUE DE JEAN DU PLESSIS

Prix régulier 60,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Jean du Plessis est un officier de marine, né à Rennes le 15 janvier 1892, décédé le 21 décembre 1923 en Sicile. Pilote de ballon dirigeable breveté en 1917, il s'est rendu célèbre en commandant le Dixmude, l'un des deux zeppelins français,

Caractéristiques

Finitions Broché cousu
État Acceptable
Nb. de pages 348
Année d'édition 1924
Langue(s) Français
Aviation Belge Oui
Format 12 x 15 x 2 cm
Auteur Le Comte J. du Plessis
Éditeur PLON-NOURRIT ET CIE.

Description

Jean du Plessis est un officier de marine, né à Rennes le 15 janvier 1892, décédé le 21 décembre 1923 en Sicile. Pilote de ballon dirigeable breveté en 1917, il s'est rendu célèbre en commandant le Dixmude, l'un des deux zeppelins français, et surtout en établissant des records mondiaux à son bord. Sa disparition en mer Méditerranée, à bord du Dixmude, le 21 décembre 1923, a donné lieu à une formidable polémique. Le dirigeable LZ-114 (ex-L-72) a été construit en 1917. Il s'agit, à l'époque, du plus grand dirigeable au monde. Ses caractéristiques sont les suivantes : longueur 226 m, volume de 68.500 m3 d'hydrogène, diamètre 24 m, hauteur totale 28 m, poids total 85 tonnes, charge utile 55 tonnes, 7 moteurs Maybach à essence de 260 chevaux, 6 hélices propulsives, vitesse maximale de 80 km/h, vitesse de croisière maximale 60 km/h. En 1920, en conséquence de l'armistice, le dirigeable est livré par les Allemands aux autorités françaises à Maubeuge. Jean du Plessis (lieutenant de vaisseau) le baptise Dixmude en souvenir des fusiliers-marins morts en défendant la ville belge de Dixmude. Le 10 août 1920, il est en état de marche. Il arrive le 11 août en 3 h sur Paris, survole la Concorde et les Champs-Élysées, et part vers le centre aéronautique de Cuers-Pierrefeu (près de Toulon). Dans la nuit du 21 au 22 décembre 1923, revenant de Tunisie, au large de la Sicile, le dirigeable 21-12L-72 disparaît dans un orage avec 50 hommes à bord (équipage : 43, passagers : 7). Le 26 décembre, des pêcheurs de Sciacca (Sicile) remontent dans leur filet le corps de Jean du Plessis...

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique