Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS

Product image 1Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 2Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 3Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 4Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 5Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 6Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 7Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 8Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 9Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS
Product image 10Clément ADER : INVENTEUR D'AVIONS

Prix régulier 45,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
320 pages - 1990 - Occasion
Contenant des photographies, des croquis, des plans et des gravures, cet ouvrage passionnant va emmener le lecteur à la découverte d'un pionnier français de l'aviation : Clément Ader.

Caractéristiques

Finitions Vernis offset ( mat, brillant ou repéré ) , vernis U.V. ou plastification, Broché collé
État Occasion
Nb. de pages 320
Année d'édition 1990
Langue(s) Français
Collection / Série Bibliothèque Historique Privat
Format 16 x 24 x 3 cm
Auteur Pierre Lissarrague
Editeur Editions Privat

Description

L'auteur est formel : c'est bien en France que, pour la première fois, on a réussi à faire décoller un avion à moteur. Pourtant, jusqu'à ce joir, l'opinion mondiale était curieusement partagée à propos des vols que Clément Ader a exécutés sur l'Eole ( Le 9 octobre 1890, à Armainvilliers et en septembre 1891 à Satory ), comme sur l'Avion n° 3 ( le 14 octobre 1897, à Satory ).

 

L'auteur, au fil des années, a repris tout le dossier : en s'appuyant sur des documents incontestables, il a vérifié l'exactitude de ce qui avait été cent fois répété ou contesté sans contrôle. mais, surtout, il fait été ici de l'énorme travail de recherches et d'études mené, sous sa direction, par le Musée de l'Air et l'Espace depuis 1978 et, à sa demande, par des spécialistes de renom - experts en météorologie, en mécanique du vol, en aérodynamique, en moteurs...

 

( ... ) Au - delà de ce dossier, qui saura passionner même les non - spécialistes, le récit de l'extraordinaire destinée du fils d'un menuisier de province - le seul homme au monde qui a réussi à voler sur un avion à moteur au XIXème siècle - éclaire enfin une des pages les plus prestigieuses et les plus attachantes de notre histoire.

À PROPOS DE CET AUTEUR
Pierre Lissarrague

Pierre Jules Lissarrague ( 9 février 1920 - 18 août 2008 ) voit le jour à Buenos Aires ( Argentine ). 


En 1939, il débute sa formation à l'École de l'Air ( surnommée " Le Piège " par ses élèves ), au sein de la promotion " Pinczon du Sel ". Après la Seconde Guerre mondiale, devenu officier et détenteur de ses ailes, il suit l'entraînement de pilote de bombardement. 


Pierre Lissarrague prend part à la guerre d'Indochine ( 1946 - 1954 ) avec le Groupe de bombardement I / 25 " Tunisie ". Il est ensuite officier de marque du Nord 2501 " Noratlas ", puis commandant de la Base Aérienne 120 ( près de Cazaux, Gironde, France ). 


Attaché de l'air auprès de l'ambassade d'Espagne, Pierre Lissarrague entre à l'École Supérieure de Guerre Aérienne, d'abord comme professeur, puis comme directeur des études. Il fut, ensuite, adjoint du Commandant des Écoles de l'Armée de l'Air. Il termine sa carrière militaire comme adjoint de l'ingénieur général Jean Soissons ( 1919 - 2005 ), chef de la Direction Technique des Constructions Aéronautiques ( D.T.C.A. ). 


Pierre Lissarrague quitte l'Armée de l'Air, en 1973, avec le grade de général de division aérienne et plus de 5 000 heures de vol comme navigateur et pilote sur 80 types d'appareils ( principalement des bombardiers ). Peu après, le colonel Jacques Rougevin - Baville informe l'ingénieur général Soissons de sa décision de démissionner de sa charge de Conservateur du Musée de l'Air et de l'Espace. Pierre Lissarague se porta volontaire pour lui succéder. 


Sous sa direction, le M.A.E. déménagea, en 1977, du " Hangar Y " à Meudon ( Hauts - de - Seine, France ) vers l'ancienne aérogare du Bourget ( Seine - Saint - Denis, France ). Durant ses 12 années de direction, il crée la revue Pégase, organe de liaison des amis du musée, qui devient un incontournable de la presse aéronautique française. 


Il crée, à l'École de l'Air, un cours d’histoire de l’aéronautique et de la guerre aérienne, dont il rédige personnellement les manuels. Il est coopté comme membre fondateur de l'Académie nationale de l'Air et de l'Espace ( A.A.E. ). Ayant saisi la plume, Pierre Lissarrague a publié quelques ouvrages : Histoire de l’Aviation militaire française ( avec Charles Christienne, 1981 ), Le Musée de l'air et de l'espace ( avec Alain Dégardin, 1982 ), Premiers envols ( 1982 ). 


( source : Wikipédia )

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique