50 ans d'aviation militaire

Product image 150 ans d'aviation militaire
Product image 250 ans d'aviation militaire
Product image 350 ans d'aviation militaire
Product image 450 ans d'aviation militaire
Ce livre de souvenirs d'un Général aviateur, héros de la Seconde Guerre mondiale et personnalité de la Force Aérienne belge de l'après-guerre

Caractéristiques

Format 15 x 21 x 2 cm
Nbr. de pages 268
Finition Broché
Aviation belge Oui
Langue Français
Auteur Mike Donnet
Collection / Série Série TÉMOIGNAGES
Editeur Musée Royal de l’Armée et d’Histoire Militaire

Description

Préface du Comte Pierre Harmel, Ministre d'Etat
Ce livre de souvenirs d'un Général aviateur, héros de la Seconde Guerre mondiale et personnalité de la Force Aérienne belge de l'après-guerre, est le premier d'une nouvelle série intitulée ’Témoignages’ éditée par le Musée Royal de l'Armée au profit de l'Histoire et en hommage aux anciens. Patrick Lefevre, Conservateur en Chef du Musée Royal de l'armée. (1997)
Avant-propos
Si la guerre m’avait permis de vivre intensément et avais exigé des années d’activités continues, je pensais que la paix revenue, la vie reprendrait un rythme plus calme. Bien au contraire, dès 1946, une organisation nouvelle entraînait une suite de changements et un travail de tous les instants. Conscient du rôle joué par les Forces Aériennes pendant le conflit, le Ministère de la Défense Nationale décide de réaliser l’indépendance de l’aviation militaire. Ce sera essentiellement la tâche des anciens combattants de la Royal Air Force et de la South African Air Force. Ce fut une opération passionnante et concrétisée grâce au dévouement et à l’enthousiasme des officiers issus de la Royal Air Force. Ils avaient appris à faire face avec détermination aux différents problèmes de la vie et surtout à trouver des solutions. Après la création d’une Force Aérienne indépendante, il fallait assurer son avenir. J’eus le privilège d’y contribuer. Tous les membres de la Force Aérienne indépendante, à quelque niveau que ce soit, apportèrent leur volonté de réussir. Ils avaient foi dans leur arme. Il y a eu des pertes, certes, mais chaque fois une main ferme relevait le flambeau et la mission se poursuivait. Nos alliés, les Britanniques d’abord, anciens compagnons de la R.A.F., les Américains ensuite, soucieux de la perfection, au sein d’une jeune aviation, nous ont généreusement aidés. Ils nous ont aussi conseillés avec sagesse et perspicacité , et permis de nous inspirer de leur « know how ». L’OTAN était exigeante et la Force Aérienne s’acquitta loyalement de ses obligations. Au sein de l’Alliance, elle fut et reste un maillon essentiel et joue un rôle capital dans les discussions et décisions face aux menaces. Ceci permet également au monde occidental de triompher de la guerre froide. Notre aviation militaire s’est intégrée dans un système multinational et adhère à une organisation sophistiquée qui lui permet de dépasser les limites du ciel de l’Europe. Notre participation fut et est importante lorsque des troubles ou catastrophes surviennent dans le monde. J’ai vécu la constitution et le développement de la Force Aérienne. Ce récit est un survol de ce demi-siècle d’aventures et de progrès, de cinquante ans d’effort et de réussite. Cela méritait d’être écrit.
À PROPOS DE CET AUTEUR
Mike Donnet

fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Donnet


Michel Donnet, né à Richmond le 1er avril 1917 et mort à Waterloo le 31 juillet 2013 (à 96 ans), ou « Mike » Donnet, est un aviateur de la Force Aérienne belge et de la Royal Air Force britannique.

Éléments Biographiques

Le Stampe SV-4b utilisé pour le passage en Angleterre aujourd'hui exposé dans le Musée royal de l'armée et de l'histoire militaire de Bruxelles.

Michel Donnet entre dans l'aviation militaire belge en 1938. Le 26 mars 1939, il est nommé sergent-pilote, et le 1er mars 1940, il signe pour une durée de service de trois ans supplémentaires. Michel Donnet vole alors sur un avion de reconnaissance Renard R.31 avec la 9e escadrille « Sioux Bleu » (9/V/1) du premier régiment d'aviation basé à Bierset avec 11 Renard R.31.

Durant la Seconde Guerre mondiale

Après la capitulation de la Belgique face à l'Allemagne nazie au terme de la campagne des 18 jours, Mike Donnet souhaite continuer à combattre l'armée allemande. Avec son compagnon de promotion Léon Divoy et l’aide de la résistance belge, il remet en état un Stampe SV-4b remisé dans le hangar du château de Terblock, occupé par les Allemands, en y effectuant clandestinement des visites nocturnes. Au bout de trois mois, l'avion est prêt. Divoy et Donnet décollent dans la nuit du 4 au 5 juillet 1941 vers le Royaume-Uni. Ils rallient l'Angleterre après deux heures d'un vol mouvementé1.

Le 24 juillet 1941, Donnet est intégré à la RAF où il effectue 375 missions et obtient quatre victoires aériennes durant ce conflit. En 1942, il commande le No. 64 Squadron RAF (en). En 1944, il obtient le grade de Wing Commander et commandera d'abord la 350e escadrille de mars à octobre 1944.

Après la guerre

Après la guerre, il travaille à la réorganisation de l'aviation belge et occupe plusieurs postes au sein de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord dont la présidence du comité de direction du projet de système OTAN de défense aérienne intégrée. En 1963, il est nommé général adjoint au chef d'état-major général des Forces armées belges.

En 1966, il reçoit le titre de baron, transmissible au fils aîné (sa famille appartient à la noblesse depuis 1925). Sa devise en latin était : Per sempre ardua Pro Deo Patriaeque fideles, soit Dieu a toujours été rude pour le pays et les fidèles.

Il devient attaché militaire de Belgique a l'ambassade belge au Royaume-Uni.

Lorsqu'il quitte le service actif dans l'armée belge en juillet 1975, représentant la Belgique au sein du Comité militaire de l'OTAN depuis 1972, il détient le grade de lieutenant-général et plus de 5 000 heures de vol.

Distinctions

Belgique

Grand-officier de l'Ordre de Léopold

Grand-officier de l'Ordre de la Couronne (Belgique)

Commandeur de l'Ordre de Léopold II

Croix militaire de première classe

Croix de guerre (Belgique) avec quatre palmes

Croix des évadés 1940-1945

Médaille Commémorative de la guerre 40-45 avec sabres croisés

Médaille du Prisonnier du Guerre 40-45 avec 1 barrette

Médaille du Militaire Combattant 40-45

France

Chevalier de la Légion d'honneur

Médaille de la France libérée

Royaume-Uni

Commandeur de l'Ordre royal de Victoria

Distinguished Flying Cross (Royaume-Uni)

Defence Medal 1939-45


Bibliographie

1968. J'ai Volé la Liberté : 1940 - 1945. 

Éditions Arts et Voyages


Flight to freedom, London, Allan, 1974 (ISBN 0-711-00567-2)


Ils en étaient : ces escadrilles belges de la RAF, Bruxelles, Pierre de Méyère, 1979 (réimpr. 1991) 

avec Léon Branders (préf. Henri Bernard), 


Envols pour la liberte, Bruxelles, Racine, 1994 

(ISBN 2-873-86020-0 et 978-2-873-86020-2)

(préf. Jan Beelaerts van Blokland), 


1997. 

50 ans d'Aviation Militaire. Musée Royal de l'Armée


Lucien Jansen, un héros du XXe siècle, Bruxelles, Racine, 2001, 165 p. (ISBN 2-873-86244-0 et 9782873862442)


Les aviateurs belges dans la Royal Air Force, Bruxelles, Racine, 2006, 335 p. (ISBN 2873864729 et 978-2-873-86472-9)


The squadrons of the Royal Air Force, Tonbridge, Air-Britain, 1980 (ISBN 0-851-30083-9)James J. Halley.


Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique