FRAIS D'EXPÉDITION OFFERTS à partir de 100 euros de commande avec le code 4M8104NVS9AX

OPTIQUE THÉORIQUE

Product image 1OPTIQUE THÉORIQUE
Product image 2OPTIQUE THÉORIQUE
Product image 3OPTIQUE THÉORIQUE
Product image 4OPTIQUE THÉORIQUE
Product image 5OPTIQUE THÉORIQUE
Product image 6OPTIQUE THÉORIQUE
Product image 7OPTIQUE THÉORIQUE

Prix régulier 5,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Disponible au point d'enlèvement
Au 30, rue de l’enseignement 1000 Bruxelles chez Pascal Karp Watches Expertise tous les jours entre 10:00 et 19:00 sauf le dimanche.
 Transfert bancaire
Un livre incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à l’optique. “Optique Théorique” est une lecture enrichissante qui élargira votre compréhension de l’optique. Sujet accessible à tous.

Caractéristiques

Finitions Broché collé
État Proche du neuf 
Nb. de pages 144
Année d'édition 1971
Langue Français
Collection / Série que sais-je ?
Format 12 x 18 cm
Auteur Jean Terrien et André Maréchal
Editeur PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE

Description

Si l’on en croit la Genèse, le premier acte du Créateur, après avoir créé le Ciel et la Terre, fut de séparer la lumière des ténèbres. Que serait en effet notre vie sans lumière ? Aussi est-il naturel que la curiosité scientifique des hommes se soit portée très tôt sur la recherche de la nature de la lumière et de ses propriétés.

Les Grecs avaient déjà corpuscules ou part des ondulations. Pressenti qu’elle pourrait être constituée par des la première théorie, celle d’Empedocle, reprise et soutenue par Newton, est la théorie de l’émission : on y suppose que les corps lumineux émettent des particules qui se propagent en ligne droite tant qu’ils ne sont soumis à aucune force. La seconde théorie, celle d’Aristote, a complètement supplanté celle de l’émission, malgré l’autorité de Newton, lorsque Fresnel, au début du XIXe siècle, mit en évidence la nature ondulatoire de la lumière d’une façon convaincante par des expériences de seston et la polarisation de la lumière.

Thématiques montrant les interférences, la diffraction et la polarisation de la lumière. Les vibrations mécaniques étant seules connues à son époque, Fresnel avait dû admettre que les vibrations lumineuses étaient des vibrations d’un fluide hypothétique, l’éther. Maxwell a prouvé que les vibrations lumineuses sont électromagnétiques, et que leurs propriétés découlent tout naturellement des lois les plus élémentaires de l’électricité.

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique