N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )

Product image 1N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 2N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 3N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 4N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 5N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 6N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 7N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 8N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 9N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 10N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 11N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )
Product image 12N° 9 - RECORDS FRANÇAIS DE DISTANCE ( 1919 - 1939 )

Prix régulier 65,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Ce très bel ouvrage - lequel contient de nombreuses photographies et une poignée d'illustrations - est un hommage aux appareils et aviateurs français, détenteurs de records de distance ( 1919 - 1939 ).

Caractéristiques

Format 25 x 18 x 3 cm
Nbr. de pages 262
Finition Reliure collée
Particularités Jaquette un petit peu abîmée
Aviation belge Non
Année d’édition 1978
Langue Français
Etat du livre Très bon état
Auteur Jean Liron
Collection / Série Collection DOCAVIA
Editeur ÉDITIONS LARIVIÈRE

Description

avant - propos
( … ) Battre un record, c'est non seulement aller au - delà de ce qui a pu être accompli au préalable dans une catéorie précise, mais c'est aussi effectuer une prouesse dont le caractère reste, hélas, des plus provisoire. Un record peut être comparé au célèbre rocher de Sisyphe.
Il est évident que l'Homme, de par sa propre nature, a des limites qu'il ne peut franchir, même riche d'hormones rapportées. La machine qu'il conduit dans les airs n'a par contre que peu de limites. Si, au cours des années vingt, un grand nombre d'échecs dans les tentatives visant la traversée de l'Atlantique Nord fut relevé, le fait provient d'une certaine inconscience de la part d'équipages pleins d'excès de confiance à vouloir être les premiers à réussir un tel exploit, convaincus, puisqu'ils avaient échappé à la guerre, qu'une part de chance leur était réservée.
Un record ne peut être improvisé. Il nécessite et exige une longue préparation, le hasard n'étant sollicité, comme dans tout acte humain, que pour une faible part.
( ... ) Une fois le matériel volant choisi, l'homme qui conduira la machine doit posséder, outre une très forte résistance physique, de grandes qualités professionnelles augmentées des connaissances techniques indispensables.
( ... ) Lorsque l'homme, après bien des expériences sans résultats probants, eut enfin à sa disposition un nouvel outil qui devait lui permettre de vaincre la pesanteur puis d'acquérir l'évolution libre dans les trois dimensions de l'espace, son premier objectif fut de rester détaché du sol le plus longtemps possible. L'ère des records débute en 1906.
( ... ) Après les meetings d'aviation où le public, nombreux, doit se contenter de découvrir quelques aéroplanes plus au sol qu'en vol,... ( ... ) ... vient le temps où l'homme - aviateur désire aller plus haut, plus vite et plus loin que son confrère - volant.
La France va alors, sous l'égide de la Fédération Aéronautique Internationale ( F.A.I. ), établir la totalité des premiers records d'aviation. ( ... ) À la veille du premier conflit mondial, la majorité des records du monde restent français, sur du matériel français. ( ... ) Si, immédiatement après la fin des hostilités de 1918, le monde des records n'appartient qu'à des machines de guerre hâtivement transformées, les premiers modèles étudiés spécialement pour des performances de distance n'apparaissent qu'en 1925, et sous risque privé du constructeur.
Les avions qui vont voir le jour, à la suite du " comité des prototypes ", seront avant tout des modèles destinés à tenir l'air le plus longtemps possible, sans égard pour les qualités intrinsèques de la tenue de vol.
( ... ) Malgré le concours financier de l'État, les grandes firmes constructrices commencent, après 1927, à s'essouffler. ( ... ) Les appareils de records étaient, pour des raisons d'économie de poids, démunis de toutes " commodités " jugées superfétatoires par ailleurs.
( ... ) La technologie sans cesse développée engendrant de nouveaux records, seuls les incursions humaines en direction des astres lointains peuvent être, à ce jour, considérées comme des raids au sens où on entendait ce mot, il y a un demi - siècle*.
* En 1928.
À PROPOS DE CET AUTEUR
Jean Liron
Jean Liron est un auteur spécialisé dans le monde de l'aviation. Il a, notamment, publié les ouvrages suivants : Les avions Farman ( N° 21, collection Docavia, 1984 ) et Les avions Bernard ( 2004 ). ( sources : Wikipédia, leslibraires.fr )
À PROPOS DE CET EDITEUR
Éditions Larivière
Publiée par les Éditions Larivière, la collection Docavia est constituée de livres consacrés à l’aéronautique. Ladite collection présente des livres considérés comme des références par bon nombre de spécialistes et de passionnés d’aéronautique. Ces ouvrages sont, pour une bonne partie d’entre eux, consacrés à l’examen détaillé d’un sujet concernant des appareils, des constructeurs d’avions, de missiles ou de moteurs français. Ils constituent, de ce fait, un équivalent français à la série de livres de l’éditeur britannique Putnam. ( source : Wikipédia )
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique