Mitsubishi A6M ZERO

Product image 1Mitsubishi A6M ZERO
Product image 2Mitsubishi A6M ZERO
Product image 3Mitsubishi A6M ZERO
Product image 4Mitsubishi A6M ZERO
Product image 5Mitsubishi A6M ZERO
Product image 6Mitsubishi A6M ZERO
Product image 7Mitsubishi A6M ZERO
Product image 8Mitsubishi A6M ZERO
Product image 9Mitsubishi A6M ZERO
Product image 10Mitsubishi A6M ZERO

Prix régulier 50,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
48 pages - 1982 - Occasion, très bon état
Tout au long de la Seconde Guerre mondiale, le Mitsubishi A6M, connu mondialement sous le nom de ZERO, est resté la cheville ouvrière de l'aviation militaire japonaise ; il fut l'avion le plus construit par l'industrie aéronautique nippone.

Caractéristiques

Finition Finition Cartonné ( reliure à dos carré )
État Occasion, bon état
Nb. de pages 48
Année d'édition 1982
Langue Français
Traduction Traduction et adaptation de Patrick Facon
Format 27 x 34 x 1.2 cm
Auteurs Robert C. Mikesh, Rikyu Watanabe
Éditeur Éditions Atlas
Série
Série Rikyu WATANABE

Description

Tout au long de la Seconde Guerre mondiale, le Mitsubishi A6M, connu mondialement sous le nom de Zero, est resté la cheville ouvrière de l'aviation militaire japonaise ; il fut l'avion le plus construit par l'industrie aéronautique nippone. Les succès remportés par cet appareil dès son entrée en service, au-dessus de la Chine, furent à l'origine du mythe de son invincibilité et contribuèrent, en raison de la confiance affichée par les responsables dans le nouvel avion, à entraîner le Japon dans un conflit ouvert avec les États-Unis. Le Zero fut en fait le produit de certaines nécessités tactiques. Il répondit tout d'abord au souhait des militaires de disposer d'un chasseur capable d'effectuer de profondes incursions au-dessus de la partie de la Chine encore aux mains des armées de Tchang Kaï-chek. D'un autre côté, le caractère naval que la plupart des experts prêtaient à un éventuel affrontement entre le Japon et les États-Unis impliquait la mise en œuvre d'un chasseur disposant d'un rayon d'action le plus grand possible. C'est en réponse à ces diverses exigences que Mitsubishi mit au point le Zero, un appareil aux lignes racées capable de voler à plus de 480 km/h, de décoller du pont d'un porte-avions à un peu moins de 110 km/h, de grimper à raison de 1 000 m par minute, tout en disposant d'une autonomie de 6 à 8 heures. Le prototype du Zero fut expérimenté en vol par le pilote d'essai Katsuzo Shima au mois d'avril 1939 et les premiers appareils de série furent livrés aux formations de l'aéronautique navale en juillet de l'année suivante. Ils escortèrent les bombardiers nippons au-dessus de la Chine continentale et balayèrent du ciel les intercepteurs adverses. Les Américains firent pour la première fois connaissance avec le A6M lors de l'attaque de Pearl Harbor, mais ils ne percèrent pas les secrets de la machine volante imaginée par Horikoshi et son équipe avant la découverte, dans les Aléoutiennes, de l'épave d'un Zero accidenté. Là, et en le comparant avec les chasseurs alors en service dans la Navy et 1'Army Air Force, ils purent apprécier ses qualités en combat tournoyant. La mise en œuvre d'avions nouveaux comme le P-51 Mustang, le P-38 Lightning, le F6F Hellcat et le F4U Corsair allait cependant sonner le glas du chasseur de Mitsubishi, qui fut peu à peu surclassé malgré les améliorations au niveau de l'armement ou du moteur que tentèrent d'apporter les ingénieurs. En 1943, le Zero était dépassé et l'industrie japonaise n'était pas encore parvenue à lui trouver un successeur. C'est cette histoire que raconte Robert Mikesh en se fondant sur des informations de première main, y compris les résultats d'essais comparatifs avec des appareils américains publiés pour la première fois dans leur intégralité. Les superbes et rigoureuses illustrations de Rikyu Watanabe, tout en montrant l'avion dans ses moindres détails, donnent à cet ouvrage un relief exceptionnel, propre à satisfaire les exigences de tous ceux qui s'intéressent non seulement à l'histoire de l'aviation, mais aussi à celle de la Seconde Guerre mondiale ou au modélisme.


( ... ) Ce livre séduira les passionnés d'aviation, les spécialistes d'histoire militaire et les maquettistes. 

---

 

La Série Rikyu WATANABE

Il s'agit d'une série de 5 chefs d’œuvre publiée dans les années 80 par les Éditions ATLAS et consacrée aux principaux chasseurs de la Deuxième Guerre mondiale. Tous illustrés brillamment par Rikyu Watanabe, ces livres de haute qualité sont également très bien renseignés sur le développement et l'histoire de ces chasseurs. Chaque livre contient de nombreux profils en couleur, des éclatés techniques et des photos. De véritables références pour les passionnés ou les maquettistes comme déjà écrit ci-dessus.

Les titres
Le Focke Wulf FW 190 DISPONIBLE
Le Grumman F6F Hellcat DISPONIBLE
Le Mitsubishi A6M Zero PRÉSENTÉ ICI
Le Mustang P-51 DISPONIBLE
Le Messerschmitt Bf 109 DISPONIBLE

- 20 % POUR LE LOT DE 6 comprenant Le Mitsubishi A6M Zero présenté ici. Envoyez-nous un mail pour obtenir le code.

 


À PROPOS DE CET AUTEUR
Robert C. Mikesh

Robert C. Mikesh a été, à partir de 1970, conservateur au National Air and Space Museum de la Smithsonian Institution, à Washington. Avant de remplir cette fonction, il fut, vingt ans durant, pilote dans l'U.S. Air Force et servit notamment en  Extrême-Orient et en Asie du Sud-Est. Un long séjour au Japon l'a amené à  devenir un spécialiste de l'aviation nipponne, dont il devait  approfondir l'histoire en dépouillant les archives japonaises et en  recueillant de nombreux témoignages. Il a signé plusieurs ouvrages et  prête sa collaboration à diverses revues aéronautiques.

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique