Lot de cadres commémoratifs de la Sabena

Product image 1Lot de cadres commémoratifs de la Sabena
Product image 2Lot de cadres commémoratifs de la Sabena
Product image 3Lot de cadres commémoratifs de la Sabena
Product image 4Lot de cadres commémoratifs de la Sabena
Product image 5Lot de cadres commémoratifs de la Sabena

Prix régulier 100,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Cadres commémoratifs - Années 1970 - 1980 - Neuf
Voici un lot de quatre cadres, en aluminium, commémorant l'utilisation de quatre types d'appareils par la Sabena ( entre - deux - guerres )

Caractéristiques

Particularité Impression sur plaque en aluminium
État Neuf
Année d'édition Années 1970 - 1980
Aviation belge Oui
Format 13 x 23 x 8 cm
Auteur Sabena

Description

Ce lot de quatre plaques en aluminium - chacune enfermée dans un caisson ( cadre ) de la même matière - représente quatre types d'appareils utilisés par la Sabena durant l'entre - deux - guerres. Chaque sujet a été imprimé sur chaque plaque suivant la technique d'impression à plat ( à l’aide d’encres et séchage à technologie UV ). C’est l’ensemble des têtes d’impression qui se déplace sur le support afin de l’imprimer. Ce sont, selon toute vraisemblance, des cadres commémoratifs, lesquels ont été créés entre 1970 et 1980.

 

Voici les quatre types d'appareils représentés :

 

Georges Lévy G.L. 40 HB2 ( Lévy - Le Pen HB2 )

 

Georges Lévy ( 1891 - 1953 ) est un banquier passionné d'aviation. Au mois de juillet 1913, il se voit céder, par Henri Lévêque ( 1829 - 1910 ), les brevets sur les hydravions créés par François Denhaut ( 1877 - 1952 ). Georges Lévy fonde alors la société des Hydravions Georges Lévy et, avec l’aide des ingénieurs aéronautiques Maurice Blanchard ( 1890 - 1960 ) et Maurice Jules - Marie Le Pen ( 1889 - 1919 ), relance la construction d’hydravions.

 

Le Lévy - Le Pen HB2 est un grand hydravion à coque biplan, livré à la Marine à partir du mois de juin 1918. En 1920, le S.N.E.T.A. ( l'ancêtre de la Sabena ) acquiert six de ces hydravions. Les Lévy - Le Pen HB2 sont utilisés au Congo belge, via la compagnie subsidiaire C.E.N.A.C. ( Comité d'Étude pour la Navigation Aérienne du Congo ) en premier lieu, puis par la Ligne Aérienne du Roi Albert.

 

Airco ( de Havilland ) DH.9C

 

L'Airco DH.9 est un bombardier biplan léger britannique ayant effectué son premier vol durant le mois de juillet 1917. Jugé opérationnel, l'appareil est produit et, à partir du mois de novembre 1917, commence à équiper les escadrilles du Royal Flying Corps ( R.F.C. ) et du Royal Naval Air Service ( R.N.A.S. ). Ces derniers seront refondus pour donner officiellement naissance à la Royal Air Force ( R.A.F. ), le 1er avril 1918.

 

À la fin de la Première Guerre mondiale, il y a un tel surplus d'Airco DH.9's qu'ils sont disponibles pour un prix très abordable. Dans le cadre du programme de l'Imperial Gift, un certain nombre est offert aux nations du Commonwealth, dont l'Afrique du Sud qui en réceptionne quarante - huit. De nombreux Airco DH.9's sont reconvertis pour le transport de passagers. Le S.N.E.T.A. ( l'ancêtre de la Sabena ) en acquiert trois. La version DH.9C permet de disposer de quatre sièges ( le pilote et trois passagers ).

 

Handley Page H.P.26

 

Développé et fabriqué par l'entreprise britannique Handley Page Aircraft Company, le Handley Page Type O est un bombardier biplan lourd dont le premier vol, effectué par un des quatre prototypes, a lieu le 17 novembre 1915, à Hendon ( Londres, Angleterre, Grande - Bretagne ). Dès que l'appareil est jugé opérationnel, il part équiper plusieurs escadrilles du R.N.A.S. En 1917, un des appareils est utilisé pour renforcer la Palestine Brigade, en servant au sein du No. 1 Squadron de l'Australian Flying Corps ( A.F.C. ).

 

Suite à la refonte du R.F.C. et du R.N.A.S., les Handley Page Type O's ( variante O / 400 ) servent, désormais, au sein de la R.A.F. Après la cessation des hostilités, les bombardiers restent en service jusqu'à la fin de l'année 1919. Le surplus de guerre est alors reconverti pour le transport de passagers. La toute jeune S.A.B.E.N.A. se voit vendre un premier modèle civil, le Handley Page W.8b, qu'elle réceptionne en 1924.

 

Savoia - Marchetti S.M.83

 

Dessiné par l'ingénieur italien Alessandro Marchetti ( 1884 - 1966 ), l'appareil est la version civile du bombardier Savoia - Marchetti S.M.79. Monoplan muni d'un train d'atterrissage rétractable et d'un fuselage mince, il est doté de radiateurs, d'une provision d'oxygène et d'une isolation sonore. Son équipage est composé de quatre membres et il peut transporté de quatre à dix passagers. Ayant effectué son premier vol le 19 novembre 1937, il est produit pour L.A.T.I. ( Linee Aeree Transcontinentali Italiane ) et la S.A.B.E.N.A. Cette dernière se voit dotée du S.M.83 en 1938.

 

( sources : Wikipédia, Éric Dessouroux )

 

Ladite présentation n'aurait jamais pu être aussi précise sans le concours et les connaissances de Monsieur Éric Dessouroux, ancien de la Sabena ( au sein de laquelle il a côtoyé mon père ) et véritable passionné de l'histoire et du monde de l'aviation. Je tiens à le remercier mille fois pour l'aide précieuse qu'il m'a apportée.

 

Mehdi Schneyders.

À PROPOS DE CET AUTEUR
Sabena

À la fin de la Première Guerre mondiale, le S.N.E.T.A. ( Syndicat National pour l’Étude du Transport Aérien ) envisage la création de lignes commerciales en Europe et en Afrique. Cette initiative devient réalité en 1920, depuis l'aérodrome de Haren ( Bruxelles, Belgique ), avec le lancement d’une flotte aérienne constituée d’appareils militaires reconvertis en transporteurs civils, lesquels sillonnent l’Europe ( liaisons Bruxelles - Londres et Bruxelles - Paris ) et la colonie du Congo belge ( ouverture d’une section Léopoldville - Stanleyville ). 


Fort des succès engendrés lors de cette première étape, le S.N.E.T.A. favorise l’adoption, par le gouvernement belge, d’un projet de création d’une compagnie nationale chargée de reprendre l’héritage aérien présent et de le développer. Ainsi naît la Société Anonyme Belge d'Exploitation de la Navigation Aérienne ( S.A.B.E.N.A., 23 mai 1923 ) - que nous connaissons toutes et tous sous l'acronyme Sabena - à laquelle on assigne une nouvelle mission : assurer des liens aériens entre la Belgique et le Congo belge. 


Entre le 12 février et le 3 avril 1925, les aviateurs Edmond Thieffry ( 1892 - 1929 ), Léopold Roger et Joseph De Brycker réussissent à convoyer leur tri - moteur Handley Page W.8e, surnommé " Princesse Marie - José ", de Bruxelles à Léopoldville ( actuelle Kinshasa, République démocratique du Congo ). Cet exploit sera l’antichambre du développement futur des liaisons aériennes très importantes entre la Belgique et le continent africain ( création de la ligne aérienne Belgique - Congo en 1935 ). 


En 1929, la Sabena se voit équipée notamment d’appareils de type Fokker pour l’exploitation européenne de son réseau, ainsi que des Savoia - Marchetti pour ce qui concerne l’Afrique. Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale ( 1er septembre 1939 ), l'invasion de la Belgique ( du 10 au 28 mai 1940 ) marque l'arrêt des activités de la compagnie aérienne sur le territoire national,... mais pas au Congo belge !


Après 1945 et la défaite des forces de l'Axe, la Sabena reprend lesdites activités et ce, dans le schéma d’une évolution très importante du transport aérien commercial. Sous l'impulsion d'Anselme " Selmo " Vernieuwe D.F.C. ( 1916 - 1984 ), pilote de bombardier au sein de la R.A.F. durant la guerre, de nombreux aviateurs belges de la R.A.F. et de la S.A.A.F. viennent grossir les rangs du personnel navigant, notamment Georges " Poupa " Jaspis D.F.C. ( 1916 - 2007 ), Robert " Bobby " Laumans ( 1920 - 2014 ), Guy " Kéké " Gigot ( 1922 - 1982 ) et Fernand " Ferdie " Jaumoulle ( 1921 - 2020 ). Avec la généralisation des hôtesses à bord, parmi lesquelles Amanda " Mouchka " Stassart ( 1923 - 2013 ), la compagnie se dote de DC - 4, DC - 6 et DC - 7, puis entre dans l’ère des moteurs à réaction avec le Boeing 707, suivi du DC - 10 et du Boeing 747. 


De 1946 à sa déclaration de faillite, la compagnie nationale belge n’a cessé d’étendre son réseau sur quatre continents, avec un accent particulier sur les liaisons africaines. Toutefois, en dépit de ses nombreuses activités, la Sabena n’a jamais été une entreprise commerciale véritablement rentable. Malgré de nombreux efforts, en réalisant des coupes budgétaires et en termes de ressources humaines, l’entreprise sera incapable de résorber ses dettes et sera déclarée en faillite le 7 novembre 2001. Peu avant, son principal partenaire, la compagnie Swissair, se déclarait en faillite également. 


En 2002, SN Brussels Airlines succède à la défunte Sabena et, au mois de novembre 2006, annonce son " mariage " avec Virgin pour former une nouvelle compagnie : Brussels Airlines. 


( sources : Wikipédia, Ciel de Gloire, Geneanet, www.350sqn.be, www.aviation-photographie.net, www.cairn.info, www.belgiumwwii.be, www.auschwitz.be )

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique