Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan

Product image 1Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 2Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 3Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 4Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 5Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 6Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 7Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 8Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan
Product image 9Les ’Faucons’ belges au-dessus de l'Afghanistan

Prix régulier 30,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
DERNIERS EXEMPLAIRES SIGNÉS ! La presse en parle : "le maillon manquant " dans les publications concernant la Force Aérienne/la Composante Air de ces cinq ou six dernières années !

Caractéristiques

Format 24 x 24 x 1,5 cm
Nbr. de pages 168
Finition Cartonné
Particularités Exemplaire signé
Année d’édition 2016
Langue Français
État du livre Neuf
Auteur Benoît Denet

Description

DERNIERS EXEMPLAIRES SIGNÉS !
La presse en parle : ’le maillon manquant ’ dans les publications concernant la Force Aérienne/la Composante Air de ces cinq ou six dernières années !
Cet ouvrage de 170 pages, illustré de plus de 180 photos, tomba à pic avec le déploiement des pilotes belges en Jordanie pour le conflit irako-syrien, ou encore avec les discussions sur le remplacement de nos F-16.
En plaçant le lecteur au sein même de l'opération aérienne en territoire ennemi, l'ouvrage retrace les deux déploiements sur une durée de plus de six années en Afghanistan. Il raconte notamment le quotidien et le ressenti des pilotes sous forme de témoignages. Il s'attarde aussi à l'aspect politique et explique les règles d'engagement. 


---
Les "Faucons" belges au-dessus de l'Afghanistan - Récits des opérations des F-16 dans le théâtre afghan

Disons-le d’emblée : ce livre est extraordinaire au sens strict du terme. Traitant du déploiement de Lockheed F-16A Fighting Falcon de la Composante Air de la Défense belge en Afghanistan entre juillet 2005 et octobre 2014 à Kaboul, d’abord, et à Kandahar, ensuite, il va bien au-delà de tout ce qui a pu être dit ou vu à ce propos, tout en maintenant une certaine retenue, sécurité et secrets militaires obligent. En fait, on est très loin des "Top Gun" ou de bandes dessinées bien populaires. Aucun rapport, non plus, avec les articles de journalistes à la petite semaine, seulement avides de potins et de racontars. Ici, on parle de la vérité, de la guerre, en fait. Après une brève introduction plantant le contexte géopolitique de l’Afghanistan, l’auteur laisse essentiellement la parole aux pilotes et c’est là que le lecteur prend conscience de ce que représente la vie d’un pilote de chasse en mission de guerre au 21ème siècle. Au cours du récit, les aviateurs font l’éloge des F-16 belges, des appareils parmi les plus anciennes versions du chasseur américain, mais qui ont été modernisés au fil du temps au point d’avoir certaines capacités supérieures, même, au Dassault Rafale français bien plus récent ! Au cours de ce déploiement, le détachement n’a, fort heureusement, enregistré aucune perte ni d’avion, ni humaine. Même si ce résultat est à mettre à l’honneur de la Composante Air, les pilotes racontent, malgré tout librement leurs craintes ou leurs frousses, mais aussi leur satisfaction d’avoir accompli la mission qui leur a été affectée. Régulièrement, ils parlent de leur frustration due aux règles d’engagement imposées par la Belgique qui sont, parfois, plus restreintes que d’autres nations et qui les ont empêchés d’intervenir rapidement en soutien des troupes au sol prises dans certaines opérations délicates en attendant qu’un A-10 ou qu’un F-15 américain vienne "faire le travail". Le livre dévoile aussi certains aspects de la gestion des systèmes de bord, du carburant et des ravitaillements en vol, du pod "Sniper", des liaisons radio, notamment avec les JTAC ou Joint Terminal Air Controllers. À propos de ces derniers, l’auteur y consacre quelques pages où l’on apprend le rôle capital de ces hommes au sol en liaison constante avec les moyens aériens afin de contrôler les attaques sur des cibles précises. Bref, au terme de la lecture de livre, lorsque l’on verra un pilote de F-16 belge effectuer une démonstration dans un spectacle aérien, on aura fort probablement beaucoup plus de considération et d’admiration à son égard. Même si l’aviation militaire belge fait moins partie de vos intérêts habituels, ce livre est malgré tout très intéressant à acquérir comme référence actuelle au sujet de la guerre aérienne et de l’appui aux troupes au sols. Les photographies, réalisées tant par l’auteur que les photographes de la Composante Air ou par les pilotes eux-mêmes, sont absolument splendides et certaines sont franchement exceptionnelles. Un must à avoir dans sa bibliothèque, donc !

Benoît DENET, Belgique, 2016, 168 pages, nombreuses photos, cartes et graphiques en couleur.


Bruxelles, juin 2016. Ce premier ouvrage de Benoît Denet est manifestement un coup de maître ! Tant en matière de texte que de photographies, le livre est riche et superbement documenté : il constitue « le maillon manquant » dans les publications concernant la Force Aérienne/la Composante Air de ces cinq ou six dernières années.

L’auteur, très judicieusement, campe d’abord le portrait géographique, politique et socio-économique relatif à ce théâtre d’opérations complexe qu’est l’Afghanistan. Précédée par l’opération « Eastern Eagle » de juillet 2005 à janvier 2006, « Guardian Falcon » est la projection extérieure la plus longue (septembre 2008 à octobre 2014) et la plus lointaine jamais effectuée par des avions de combat de la Force Aérienne Belge depuis sa création. Ce déploiement est clairement expliqué en termes d’intervention des aviateurs belges mais aussi des contributions qui constituent leur maillage avec les moyens électroniques et l’armement de technologie de pointe. Il met aussi en exergue le rôle déterminant des contrôleurs avancés (JTAC) guidant l’intervention aérienne au plus près des troupes au sol afin de neutraliser les factions hostiles. Non seulement c’est clairement expliqué, en excluant toute emphase et termes techniques pédants, mais le livre est aussi et essentiellement une succession de situations « life », grâce aux nombreux témoignages et récits de pilotes plongés au cœur de l’action. Cela parle vrai, parce que ça pulse, c’est spontané, tant pour les moments de tension au combat et au sol ainsi que les ravitaillements en vol qui sont devenus une routine depuis une vingtaine d’années pour les pilotes de chasse. Les pilotes, dans leurs interviews, font souvent référence aux missions menées sur l’ex-Yougoslavie auxquelles ils ont participé à la fin du siècle précédent. Ce qui renforce encore la valeur documentaire et historique du livre. Cette approche « tranche de vie » rend la lecture de l’ouvrage captivante et, pour ma part, j’avouerai que je m’en suis délecté.

Un F-16AM du 2ème wing de Florennes (FA-117) en patrouille, prêt à intervenir dans le sud de l’Afghanistan, pays montagneux, désertique et hostile…(Photo: Chewy)

L’iconographie est somptueuse (et le mot est faible) : rien que les photos – époustouflantes  – faites par des pilotes lors de leur tour d’opérations afghan justifient amplement l’acquisition de cet ouvrage. Du reste, Benoît Denet est lui-même photographe diplômé mais également chef de cabine/loadmaster dans diverses compagnies de cargo aérien et, à ce titre, a effectué de nombreuses missions à destination de Kaboul. C’est dire que les documents photo sont inédits et de très grande qualité mais surtout abondants (plus de 180). Leurs légendes complètent l’information de façon ponctuelle. Il ne fait aucun doute que cet opus de Benoît Denet deviendra bientôt l’ouvrage de référence en la matière.

En position de pilote de F-16 manoeuvrant dans le ciel afghan avec les nombreux paramètres s’affichant en temps réel sur son HUD (head up display) ou affichage tête haute. (Photo: Chewy)

Si vous n’achetiez qu’un seul livre sur l’aviation belge cette année, ce doit être « Les Faucons Belges au-dessus de l’Afghanistan », car il met en valeur les F-16 belges et ceux qui les pilotent ou en assurent la maintenance au sol tant et si bien, illustrant leur savoir-faire  unanimement reconnu et apprécié au sein de l’organisation de l’Atlantique nord (OTAN).

F-16AM belge ravitaillé en vol par un KC-10 américain au-dessus du territoire afghan. (Photo: Chewy)

Les Faucons Belges au-dessus de l’Afghanistan par Benoît Denet, édité à compte d’auteur, un volume de 170 pages et plus de 180 photos extraordinaires sous couverture cartonnée. Préface (particulièrement pertinente) du Lieutenant-général Aviateur Claude Van de Voorde. Disponible au prix (très raisonnable) de 25 euros plus frais d’envoi éventuels chez l’auteur : denetwork@outlook.be L’auteur sera également présent au meeting Sanicole et aux principales expositions des clubs de l’IPMS (maquettistes).

--


Il y a des livres qui procurent du plaisir dès le premier contact. Celui de Benoît Denet, publié en autoédition, avec le soutien appuyé de la Composante Air et l’aide de la SABCA, en fait partie. Par son format carré d’abord, associé à une couverture rigide qui permettent de le tenir bien en mains. Par son papier glacé, ses feuilles épaisses, une impression de qualité et une profusion de photographies d’excellente qualité. Par son contenu enfin, très complet et bien structuré.

Après sept pages consacrées au contexte, un chapitre est consacré au déploiement de quatre F-16 à Kaboul entre juillet 2005 et janvier 2006, le suivant à la présence d’un détachement de la Composante Air à Kandahar entre septembre 2008 et octobre 2014. Trois pages de statistiques et une carte et une carte assurent la transition avec quelques chapitres consacrés aux aspects plus spécifiques de ce théâtre d’opérations : contrôleurs avancés, personnels discrets mais au-combien nécessaire, descriptions de missions, ravitaillement aérien. Un court chapitre est naturellement consacré au F-16 et la lecture se termine par quelques anecdotes.

Le corps du texte est composé de témoignages du personnel belge ayant participé aux opérations à un titre ou un autre, dans un style agréable et vivant qui rend la lecture des plus agréables.

Cet ouvrage ne s’adresse pas uniquement aux inconditionnels du F-16. Au fil des pages, on y rencontre aussi des photos d’autres appareils, comme un Turbo DC-3 ou des KC-135 français, et on y découvre la complexité des règles d’engagement dans un contexte multinational ou les péripéties de la récupération d’un Mirage 2000 en mai 2011. Les maquettistes aussi y trouveront leur compte grâce à de nombreuses photos de détails (armement, poste de pilotage).

En résumé, 888 grammes de plaisir.

Jean-Louis Bléneau





À PROPOS DE CET AUTEUR
Benoît Denet

L'auteur, Benoît Denet est un photographe-journaliste de 46 ans, spécialisé en aéronautique et qui collabore avec divers magasines étrangers tels que Aviation Week, Air International, Helico  Revue etc. et ce depuis de nombreuses années.
En 2015 et 2017, il fut nominé pour ses images, lors des Aerospace Media Award à Paris. Il est aussi l'auteur de plusieurs expositions de photographies aéronautiques en Belgique (SHAPE, Florennes AFB, Antwerp Airport). Il a également participé à l'élaboration de divers ouvrages aéronautiques.

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique