LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945

Product image 1LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945
Product image 2LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945
Product image 3LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945
Product image 4LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945
Product image 5LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945
Product image 6LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945
Product image 7LE CIEL ET L'ENFER FRANCE LIBRE 1940 – 1945

Prix régulier 20,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
C'est sur un voilier qu'il s'évada de France. C'est sur un « Spit Mark IX » qu'il revint se poser un beau jour de 1945.

Caractéristiques

Format 13,5 x 20,5 x 2 cm
Nbr. de pages 310
Finition Cartonné
Particularités planches photos hors texte en B/W et illustrées
Année d’édition 1965
Langue Français
Auteur Jacques Andrieux
Editeur Presse de la cité


C'est sur un voilier qu'il s'évada de France. C'est sur un « Spit Mark IX » qu'il revint se poser un beau jour de 1945. Son livre, après tant d'autres, va donc nous raconter ses combats et sa vie d’exilé en Angleterre. Seulement à tant d'autres, est vivant. La preuve de cette vie, de cette jeunesse sur laquelle son préfacier, Joseph Kessel, attire l'attention du lecteur, la preuve c’est que vingt-cinq ans après les événements qu'il relate, on n'est pas tenté de dire : c'est toujours la mémé chose. Non. C'est différent, comme disent les Anglais. On lit quelque part dans le livre : « il y avait une grande pudeur des mots chez les Andrieux »... C'est bien vrai si l'on en croit l'écriture du sous-lieutenant maintenant colonel Jacques Andrieux. Et c'est bien là le principal compliment que je ferai à l'auteur. Comme avec son « Spit », il va droit au but et ne s’embarrasse pas de fausses manœuvres pour la symétrie. Surtout il ne cherche pas des effets faciles avec les grands mots habituels et ses dialogues sont du style parlé. C'est par la simplicité du ton, par le mot propre, par ses petites phrases ramassées, quelquefois sans verbe, qu'il nous touche.
Un mot sur l'auteur
Jacques Andrieux, né le 15 août 1917 à Lorient, mort le 21 janvier 2005 à Saint-Georges-de-Didonne, est un as français de la Seconde Guerre mondiale.
Pilote de l'Aéroclub de Quimper et de Cornouaille, où il avait passé son brevet, Jacques Andrieux est mobilisé dans l'Armée de l'air en qualité de réserviste en septembre 1939, au titre de son brevet de pilote (2e degré). Contrairement à ce qui a été souvent écrit, il n'a jamais servi dans l'Armée l'air comme sous-officier de carrière.
Refusant la défaite en 1940 il passe en Grande-Bretagne en décembre 1940. Il s'engage alors dans les Forces aériennes françaises libres. Après un entraînement en Operationnal Training Unit dans la RAF, il est affecté au 130 Squadron en 1941. Promu lieutenant en 1943, il passe au 91 Squadron, puis en juin 1944 au groupe de chasse Alsace comme capitaine. Le 26 août 1944, il prend la succession de Jacques-Henri Schloesing à la tête du groupe. Il finit la guerre comme wing commander commandant la 80 Operationnal Training Unit.
Après la guerre, il poursuit une carrière dans l'Armée de l'air et prend sa retraite en 1970 comme général de brigade aérienne.
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique