CONCORDE Essais et batailles

Product image 1CONCORDE Essais et batailles
Product image 2CONCORDE Essais et batailles
Product image 3CONCORDE Essais et batailles
Product image 4CONCORDE Essais et batailles
Product image 5CONCORDE Essais et batailles
Product image 6CONCORDE Essais et batailles

Prix régulier 40,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Le 2 mars 1969, le prototype 001 du supersonique Concorde, commandé par André Turcat, décolle pour la première fois de Toulouse-Blagnac pour un vol de quarante minutes.

Caractéristiques

Finitions Broché collé
Particularités Première édition
État Occasion
Nb. de pages 403
Année d'édition 1977
Langue(s) Français
Format 13 x 22 x 5 cm
Auteur André Turcat
Editeur Stock

Description

Le 2 mars 1969, le prototype 001 du supersonique Concorde, commandé par André Turcat, décolle pour la première fois de Toulouse-Blagnac pour un vol de quarante minutes. Cinquante mois s'étaient écoulés de-puis que le Général de Gaulle avait déclaré, en dépit des Anglais prêts à nous lâcher et des réticences du Ministre français des Finances : « Eh ! Bien, on le fera ! ». Six ans plus tard, le 24 mai 1976, — sous les couleurs d'Air France et des British Airways — Concorde relie Paris et Londres à Washington en un peu plus de 3 h 30 mn, à deux fois la vitesse du son. Durant ces quinze années, que d'essais et que de batailles ! 

 

Essais de matériaux inconnus, employés à des vitesses et des altitudes jamais encore atteintes, création de nouveaux instruments de bord. Essais « au froid » en Alaska ; «au chaud » au-dessus des déserts. Jamais un avion ne sera aussi rigoureusement testé. Batailles aussi. Nées de la difficile collaboration franco-britannique, des pesanteurs administratives, des critiques de certains milieux politiques, des refus des compagnies américaines de confirmer l'achat du supersonique. Et cependant, en dépit de tout, les essais réussissent, les batailles sont gagnées. Et l'appareil est aujourd'hui opérationnel. 

 

Merveille technique inégalée. De cette formidable aventure, qui pouvait mieux rendre compte qu'André Turcat, Directeur des essais en vol du programme Concorde ? C'est lui qui — avec son équipe — imposa à l'appareil des milliers d'essais au sol et en vol, le « torturant » jusqu'à ses limites extrêmes, pour pouvoir le déclarer un jour « bon pour le service » et le livrer aux pilotes des compagnies aériennes. Après ceux de Mermoz, de Didier Daurat, de Saint-Exupéry, voici un des très grands livres — témoins de l'Histoire de l'aéronautique française.

À PROPOS DE CET AUTEUR
André Turcat

André Turcat, ( né le 23 octobre 1921 à Marseille1 et mort le 4 janvier 2016 ) est un aviateur français.

Pilote militaire et pilote d'essai du Nord 1500 Griffon puis du Concorde, il est détenteur de plusieurs records aéronautiques. Entre 1980 et 1981, il est député européen pour le RPR.


Il rejoint les forces aériennes de la France libre durant les dernières années de la Seconde Guerre mondiale et restera en service à la fin des hostilités. Pendant le conflit indochinois, Turcat a piloté l'avion de transport C - 47 et a démontré des compétences exceptionnelles lors de nombreux cas d’évacuation d'urgence. Admis, en 1950, à l'École du personnel navigant d'essais et de réception basée au Centre d'essais en vol de Brétigny - sur - Orge où il suit sa formation et est breveté pilote d'essai no 131 en 1951. Parallèlement, il est nommé Directeur de l'École du personnel navigant d'essais et de réception de 1952 à 1953. Turcat quitte le Centre d'essais en vol de Brétigny - sur - Orge en 1954 et devient chef pilote d'essais à la SFECMAS puis à Nord-Aviation où il reprend la campagne d'essai du Nord 1500 Griffon II, un des premiers avions au monde à propulsion mixte par turboréacteur et statoréacteur, et établit divers records du monde.


Le programme Concorde débute justement en 1962. André Turcat devient ainsi le pilote d’essai en chef du Concorde en plus de sa fonction de directeur des essais en vol de Sud-Aviation. Le 2 mars 1969, André Turcat effectue le premier vol de Concorde à Toulouse-Blagnac. Le 1er octobre 1969, il était également aux commandes pour le premier vol supersonique du Concorde.

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique