FRAIS D'EXPÉDITION OFFERTS à partir de 100 euros de commande avec le code 4M8104NVS9AX

Ailes Brisées de l’aviation belge

Product image 1Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 2Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 3Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 4Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 5Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 6Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 7Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 8Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 9Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 10Ailes Brisées de l’aviation belge
Product image 11Ailes Brisées de l’aviation belge

Prix régulier 79,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Disponible au point d'enlèvement
Au 30, rue de l’enseignement 1000 Bruxelles chez Pascal Karp Watches Expertise tous les jours entre 10:00 et 19:00 sauf le dimanche.
 Transfert bancaire
Commémoration centenaire du 1er accident mortel de l'Aéronautique belge. C’est une lecture essentielle pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’aviation. Ce livre est riche en informations et en photos

Caractéristiques

Finitions Cartonné ( reliure à dos carré )
État Occasion excellent état
Nb. de pages 260
Année d'édition 2010
Langue Français
Format 21.5 x 28 cm
Auteur André Bar, Daniël Brackx, Cynrik De Decker, Georges Lecomte, Jean-Louis Roba, Jacques Schelfaut
Editeur Flying Pencil

Description

La Belgique peut, à juste titre, être fière d’une histoire aéronautique impressionnante. Elle fut la première nation, après les États-Unis et la France, où le vol motorisé fut pratiqué. En 2010 il y aura tout juste un siècle que la première victime, Daniel Kinet tombait, poussé par sa passion pour le vol. Il fut le dixième tué dans l’histoire de l’aviation. Six auteurs aéronautiques, tous membres de l’a.s.b.l. Belgian Aviation History Association, ont collaboré pour produire une étude historique de tous ceux, aussi bien civils que militaires, qui ont perdu la vie au service de l’aviation belge.

 

Le livre débute par les quelques pionniers tombés avant la Première Guerre mondiale. Pendant ce conflit de quatre ans, plusieurs dizaines d’aviateurs ont perdu la vie. Lors de la période d’entre-deux-guerres, piloter demeurait un métier dangereux. La Seconde Guerre mondiale est la pièce maîtresse de cet ouvrage. Lors des combats du mois de mai, nos pilotes et observateurs se sont battus contre un ennemi beaucoup mieux armé, mais des centaines de jeunes gens choisirent de poursuivre la lutte dans les rangs du Royal Air Force. Ils ne se sont pas seulement battus contre la Luftwaffe mais également contre l’Empire japonais.

 

Ils furent nombreux à donner leur vie, comme suprême sacrifice, au-dessus des quatre continents. Les survivants ont construit la Force aérienne belge. Il est étonnant de constater combien d’efforts il a fallu, pendant les années 50, pour maîtriser l’avion à réaction qui entrait en scène. Les équipages tombés au sein de ce que furent nos compagnies aériennes nationales complètent la longue liste des victimes militaires. R.I.P

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Recherche

Panier

Votre panier est vide.
Boutique