SIAI MARCHETTI SF.260M

Regular price 50,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
Ce poster est une vue de trois quarts arrière droit du SIAI Marchetti SF.260M ( ST - 20 ) de la Force Aérienne belge.

Caractéristiques

Format 83,9 x 59,4 cm
Auteur Artiste inconnu
Editeur Force Aérienne belge
Année d’édition Aucune mention
Aviation belge Yes
Particularités Ailes de la Force Aérienne belge en bas, à droite

Description

Survolant la campagne, ce SIAI Marchetti SF.260M est le modèle portant le numéro de série ST - 20. Entré en service au mois d'octobre 1970 ( époque qui correspond à son camouflage ), il est toujours en activité, aujourd'hui.
Un petit bout d'histoire 
À la fin des années 60, la Force Aérienne belge projette le remplacement de ses Stampe & Vertongen SV - 4, avions mythiques s'il en est mais dépassés et dont la maintenance s'avère de plus en plus onéreuse et difficile. Plusieurs types d'appareil sont pressentis pour prendre la succession des vénérables biplans. Le marché est finalement attribué au SIAI Marchetti SF.260M. La Force Aérienne devient ainsi le premier client militaire du petit monomoteur italien. Trente - six machines sont livrées entre 1969 et 1971. Ces avions se distinguent de la version civile par un poste de pilotage spécialement adapté aux exigences de l'écolage militaire ( instrumentation spécifique, sièges baquets pour l'emport du parachute, etc… ), un train d'atterrissage renforcé et une dérive de plus grandes dimensions qui favorise les évolutions acrobatiques.
Les Marchetti sont versés à la 5ème Escadrille de Gossoncourt ( Goetsenhoven, Tienen, province du Brabant flamand, Belgique ). L'infrastructure de la base est d'ailleurs modifiée pour pouvoir accueillir les nouveaux avions, plus lourds que les SV - 4. Ils arborent un camouflage " Vietnam " trois tons. Seuls le nez, les bidons en bout d'aile et la dérive sont peints en Day - Glo.
En 1991, un second lot de neuf SF.260D est acquis pour remplacer les appareils perdus. Cinq ans plus tard, la base de Gossoncourt ferme ses portes et la 5ème Escadrille déménage à Beauvechain ( province du Brabant wallon, Belgique ) où elle rejoint les escadrilles d'Alpha Jet stationnées auparavant à Brustem ( province de Limbourg, Belgique ).
Progressivement, les Marchetti sont repeints dans une nouvelle livrée plus voyante, mieux appropriée à leur statut d'avion d'écolage. La nouvelle teinte offre une plus grande sécurité en vol, notamment dans les circuits encombrés de Beauvechain. Après des essais menés avec un appareil blanc et un appareil jaune, c'est finalement le jaune qui l'emporte. Côté décoration, les dents de requin ( adoptées quelques années plus tôt ) sont toujours présentes. Le pingouin de l'E.P.E. ( École de Pilotage Élementaire ), arboré sur le fuselage des appareils de Gossoncourt, a maintenant fait place à une tête de loup ( emblème du 1 Wing ) sur la dérive.
( sources : ailes - militaire - belges.be, sbap.be )
Close (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Search

Shopping Cart

Your cart is currently empty.
Shop now