RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE

Product image 1RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 2RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 3RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 4RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 5RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 6RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 7RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 8RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 9RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 10RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 11RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE
Product image 12RENDEZ-VOUS AVEC LA CHANCE

Regular price 50,00 € TTC 6%

Nous acceptons les paiements suivants :
 Carte de crédit (Visa, MasterCard, Amex)
 Paypal
 Remise en main propre à la librairie
 Transfert bancaire
De Biggin Hill à Arnhem, quatre ans de guerre aérienne, par le grand pilote belge qui devait mettre Rommel hors de combat.


Caractéristiques

Format 13,5 x 20 x 2 cm
Nbr. de pages 255
Finition Broché
Aviation belge Yes
Année d’édition 1962
Langue Français
État du livre Très bon état, v. photos
Auteur Raymond Lallemant
Éditeur Robert Laffont

Description

Très bon état.

Raymond Lallemant a 21 ans et est élève pilote quand l’armée allemande envahit la Belgique. Nous sommes le 10 mai 1940. Évacué en Afrique du Nord, il rejoint les Belges de la RAF en juillet 1940. Un an plus tard, il est affecté au Squadron 609, la fameuse escadre de chasse de Biggin Hill, en compagnie de Clostermann, Mouchotte et Dupérier. Il est alors sergent. Trois ans plus tard, il devient commandant du Squadron 609. C’est toute la vie d’un pilote de chasse au sein de son escadrille que nous conte ici Raymond Lallemant.
Mille anecdotes vraies font de ce récit l’une des plus justes et des plus passionnantes chroniques de la guerre aérienne au cours du second conflit mondial.
À PROPOS DE CET AUTEUR
Raymond Lallemant

En juillet 1940, Raymond Lallemant, jeune pilote d'une armée belge  écrasée, se trouve en Grande-Bretagne et s'engage dans une R.A.F. qui a besoin de spécialistes dans son genre. Très vite Lallemant se taille une réputation solide : quatre années plus tard, c'est à la tête du squadron 609, dont il est commandant, qu'il participe au débarquement en Normandie. Il suivra l'avance alliée pas à pas. En septembre 1944, il  est abattu au-dessus d'Arnhem. Mais « Cheval » - c'est ainsi qu'on l'a surnommé – ne restera pas longtemps à l'hôpital. En mars 1945, il reprend le combat à la tête de la 349. A la libération, cet as de la chasse reste militaire dans la Force Aérienne belge renaissante. Il sera successivement Wing Commander à Florennes et à Bierset, puis commandant de la base de Brustem. Enfin, il passe les cinq dernières années de sa  carrière à l’O.T.A.N., comme membre belge du comité militaire.

Close (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Search

Shopping Cart

Your cart is currently empty.
Shop now